SoulRnB.com

Irma : une guitare, une webcam et beaucoup de talent

  • Publié par Soulrnb
  • jeu 09 juin 11 - 16:49
  • INTERVIEW
  • Genre: folk
  • 573 vue(s)

Je ne saurais vous dire si c'est par effet d'opportunisme ou un simple concours de circonstances, mais le fait est qu'en ce moment, le créneau guitare folk a le vent en poupe. Nombreux sont les newcomers sur ce créneau, qui reste, pour l'instant encore, immaculé de déchets.
Parmi tous ces nouveaux artistes figure un brin de fille à l'allure fluette et au talent surclassant ses rivales. Elle, c'est Irma. Repérée sur Youtube il y a trois ans grâce à ses reprises, elle n'a cessé, depuis, de faire monter le buzz autour d'elle avant de sortir il y a quelques mois son excellent premier opus Letter to the Lord. Mais qu'a-t-elle de plus, me demanderez-vous ? Pour avoir la réponse, rien de plus simple, il suffit juste de lire notre interview.


Que de chemin parcouru depuis tes vidéos cover sur Youtube ! Des premières parties d'artistes tels que M ou Diam's, la sortie de ton premier album sur My Major Company et enfin ta tournée à travers la France... Quel est ton ressenti par rapport à tout cela ?
Je suis déjà reconnaissante par rapport à tout ce qui a pu se passer. Reconnaissante envers les personnes que tu as citées tels que M ou Diam's, mais aussi My Major Company et mes producteurs. Je suis hyper contente de présenter l'album au public, c'est un rêve pour moi !

Ta biographie évoque un premier album enregistré avec Henry Hirsch aux Etats-Unis, mais qui ne t'a pas convenu, peux-tu nous en dire plus ?
C'était fin 2008, après avoir été produit par My Major Company, on est allé à New York enregistrer avec Henry Hirsh qui avait aussi vu mes vidéos sur Youtube. C'était ma première expérience studio, c'était même la première fois que j'allais aux Etats-Unis (rires). Je débarquais avec plein de professionnels qui ont bossé sur l'album mais dans l'euphorie, je ne me rendais pas compte que je ne m'impliquais pas dans mes morceaux. Et même si j'ai beaucoup appris, en rentrant à Paris je n'avais plus l'impression d'écouter mes chansons mais plus d'avoir juste posé ma voix sur une instru qui n'était plus la mienne. D'ailleurs, même ma voix a été modifiée... C'est un album que je n'aurais pas pu défendre, c'est pour cela que j'ai tout refait.


LIRE LA SUITE DE L'INTERVIEW...

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Ajouter votre commentaire

  • Seulement des caractères alphanumériques (entre 3 et 32 caractères)
  • Ne sera pas affiché
Insultes, racisme, violence, extrémisme politique ou religieux, sexisme, pornographie ou tout autre contenu illégal sont interdits par nos conditions générales d'utilisation. Nous vous rappelons que vous êtes formellement responsable des commentaires que vous postez. Votre adresse IP sera enregistrée et sera communiquée en cas de plainte contre vous.

Nouveaux articles

Top amis